Les Collections Editées en France entre 1910 et 1964

N° 007A  -  Léon TOLSTOÏ  - Anna Karénine. - Tome 1 (N°7a)

Ce livre est tiré en 18 cahier(s) de 32 pages il comporte donc un total de 576 pages
soit 562 pages de texte , 14 page(s) d'entête et 0 page(s) en fin de livre.

Primo publication Nelson Août 1910
in-16, 1fr25, 61, Rue des Saints Pères
278 +VII pp
Illustrateur: Alonso de PARYS



Résumé catalogue Que faut-il lire ? Nelson 1923

Dans ce roman où se déroule l’éternelle tragédie de l’amour coupable, Tolstoï s’est révélé, par sa profonde connaissance du cœur humain, l’égal des plus grands génies littéraires de tous les temps.

Résumé Nelson
ANNA KARÉNINE Par Léon Tolstoi.
ction par Émile Faguet. (Deux volumes.)

Anna Karénine n'est pas seulement, suivant l'expression de Mr Faguet, " le roman du siècle " et la tragédie éternelle de l'amour coupable; l'œuvre du prophète de lasnaïa-Poliana marque l’apogée et la perfection d'un genre littéraire au delà de n'avait atteint à ces altitudes, ni Fielding dans Tom Jones, ni Balzac dans le Cousin Pons, ni Flaubert dans Madame Bovary. Tous les critiques depuis de Vogué jusqu'à Brandès, en parlant d'Anna Karénine, ont épuisé la gamme des épithètes laudatives et superlatives. Et tous ces superlatifs se résument en ceci, qu'Anna Karénine ce n'est plus de l'art, ce n'est plus la représentation de la vie, c'est la vie même, la vie humaine palpitante et frémissante, et non pas seulement la vie extérieure, mais la vie intérieure, la vie mystérieuse de l'âme. Non pas même Shakespeare n'a sondé le cœur humain à ces profondeurs, n'a analysé le mécanisme et le jeu délié des passions avec cette science infaillible, et n'a su dégager des passions, de leurs errements, de leurs sophismes, de leurs souffrances, la moralité qu'elles contiennent et suggèrent. Et n’oublions pas aussi qu’Anna Karénine marque l’entrée triomphale de la littérature russe dans notre culture européenne. Nulle œuvre russe ne nous fait mieux sentir et pressentir tout ce que nous apporte de dons nouveaux et inappréciables, tout ce que contient de promesses et d'avenir, cette mystérieuse et fatidique race slave que notre orgueil et notre ignorance se complaisent à reléguer dans ses steppes et dans la barbarie.



Retour aux jaquettes